SPORTS ATHLÉTIQUES ISSOLDUNOIS : site officiel du club de foot de ISSOUDUN - footeo

Un derby sans vainqueur

5 février 2017 - 10:05

Issoudun - Déols : 0-0 Le score reflète la physionomie d’une rencontre musclée mais toujours dans la limite de l’acceptable.

Bien plus que le leadership départemental, c'est une place sur le podium qui était hier l'objet de toutes les convoitises. Et, à l'issue de la rencontre, le match nul semblait satisfaire les deux coachs. Preuve s'il en est qu'il y existe de bons matchs nuls. A moins qu'à défaut de pouvoir gagner, il ne soit pas mal de ne pas perdre… Pourtant, cette rencontre avait débuté sur de bonnes bases. Issoldunois et Déolois semblaient décidés à en découdre sans passer par le traditionnel round d'observation en mettant de l'intensité dans les duels. Seulement, tout cela manquait de percussion mais aussi de justesse technique dans la dernière passe. Voyant que le milieu était miné par les visiteurs, Rodolphe Roche exhortait ses troupes à écarter le jeu au maximum. Message bien reçu par Ataya qui prenait le couloir droit et adressait un centre au second poteau pour Diagne qui ne trouvait pas le cadre (18e).

Tout doucement mais sûrement, les Issoldunois prenaient la maîtrise du jeu. Les Déolois reculaient et concédaient un coup franc franc plein axe, à 25 m, qu'Amouzou expédiait de peu au dessus (29e). Déols faisait le dos rond mais se montrait à l'affût de la moindre brèche. Sur un beau mouvement collectif, Amouzou M. servait parfaitement Ahandour qui devançait la sortie de Buga. L'attaquant déolois manquait de peu le cadre (39e).
La seconde période débutait comme la première sur les chapeaux de roues pour Issoudun qui était tout prêt d'ouvrir la marque. Sur un coup franc parfaitement dosé de Paul, Desprès prolongeait et obligeait Sanliard à réaliser un arrêt réflexe de grande classe (48e). Puis, c'était au tour de Ahandour, de la tête, de faire briller le portier des SAI avant qu'un tacle appuyé de Paul ne vienne échauffer les esprits et oblige Jean-Luc Aubard à sortir Maconda, prêt à dégoupiller (62e). Après 80 minutes passées dans le bourbier de Mérillac, les Déolois paraissaient être les plus frais. Ils se créaient la dernière occasion mais le centre de Boukari ne trouvait pas Maconda, seul au second (90e). Le derby de l'Indre venait d'accoucher d'une souris. Mais pouvait-il en être autrement sur un tel terrain ?

Mi-temps : 0-0. Arbitre : M.Reinier Avertissements : Mayanit (39e), Sinacer (42e), Desprès (56e), Paul (62e) pour Issoudun ; Maconda (62e) pour Déols.

Commentaires

Aucun événement