SPORTS ATHLÉTIQUES ISSOLDUNOIS : site officiel du club de foot de ISSOUDUN - footeo

RESPECT DES ARBITRES

28 mars 2017 - 23:30

Code de bonne conduite vis-à-vis de l’arbitre

Sans arbitre, il n'y a pas de match. Il est là pour faire respecter les lois du jeu et protéger les joueurs. Le respect de l’arbitrage est donc l’affaire de tous : joueurs, entraîneurs, dirigeants, spectateurs, parents… Et lorsque la tension monte, c’est à l’éducateur d’intervenir pour calmer ses joueurs et appuyer les décisions de l’arbitre, quelles qu’elles soient.

Accueillir l'arbitre Quand un arbitre arrive au stade, éducateurs, joueurs et dirigeants le saluent. Avant le match, penser à lui offrir une bouteille d'eau et après le match, quel que soit le résultat, le remercier d’avoir permis son bon déroulement en lui serrant la main.

Refuser la tricherie Simuler ou contester n’aident pas l’arbitre dans ses décisions : dans tous les cas, la tricherie et la violence doivent être bannies.

Accepter les décisions de l'arbitre et ses erreurs éventuelles Si l’arbitre prend une décision, il faut la respecter. En cas de mauvaise compréhension, demander calmement une explication à la fin du match. Et s’il peut lui arriver de se tromper, cela fait partie du jeu, il faut donc accepter ses erreurs. Pas d'agressivité, ni de pression ! C’est inutile et ne fera pas changer la décision de l’arbitre.

Comprendre la complexité d’arbitrer Le rôle de l’arbitre est difficile. Sur le terrain, il est seul face aux joueurs des deux équipes et n’a que ses yeux pour juger et prendre très vite ses décisions. Il y a 17 lois du jeu donnant lieu à des détails et interprétations très nombreux pour chacune des règles.

S’appuyer sur le capitaine Le capitaine entend et voit tout ce que disent ses coéquipiers. Il connaît les caractères de chacun de ses partenaires. Alors, si l'un d'eux s‘énerve ou conteste, c'est à lui de le calmer et de lui expliquer.

Commentaires

Aucun événement