SPORTS ATHLÉTIQUES ISSOLDUNOIS : site officiel du club de foot de ISSOUDUN - footeo

Issoudun rescapé du piège brennou

3 avril 2018 - 17:00

La marche était trop haute, sans aucun doute, mais le coup était jouable et on y a cru longtemps chez les Brennous de Vendœuvres avant l’égalisation casquette des issoldunois. Car, dès l’entame de match, l’envie était locale face à un adversaire qui avait visiblement la tête ailleurs. Et comme Sanliard affirmait d’entrée toute son autorité en déjouant les tentatives visiteuses, Vendœuvres passait à son tour à l’offensive à l’issue du premier quart d’heure. Après un coup franc de Bamba au-dessus de la transversale de Sanliard, un contre s’avérait fatal aux visiteurs. Alerté sur le flanc gauche, Guénais passait en revue Roy, avant d’ajuster Bugaj d’un joli tir croisé dans le petit filet opposé.
Le Strat : “ Un gros recadrage à la pause ”Un gardien issoldunois très sollicité, qui repoussait la reprise de Gueugneau, au duel avec Despres sur un centre de Guénais non repris par Duteil. Si Sanliard captait sans problème un coup franc de Ndiaye, Vendœuvres manquait encore une belle occasion de doubler la mise. Guénais, qui venait de fausser compagnie à Diop et à Roy, faisait le mauvais choix en donnant à Gueugneau, qui butait sur Bugaj. Dommage pour les locaux qui venaient de laisser passer leur chance.
Car, dès la reprise, Issoudun, sermonné par Yann Le Strat, annonçait la couleur, Sanliard sortant avec brio un bolide de Desprès. Et puis tout s’écroula. Sur un mauvais dégagement de la défense brennouse, Fauconnier héritait du ballon et le poussait mollement au ras du poteau, hors de portée de Sanliard. Cruel, d’autant plus que, dans la foulée, Ndiaye et encore Fauconnier donnaient bien des soucis à Vendœuvres, qui ne tardait pas à céder avec un but de Ndiaye à la réception d’un centre signé Amouzou.
Sonnés, les Brennous ne reviendront pas et encaisseront même un troisième but de Diop, qui venait d’hériter d’un ballon en profondeur. La logique avait été respectée, mais Cédric Giraudon, l’entraîneur de Vendœuvres, était quand même « très fier » de ses joueurs. « On a tout donné pour nos couleurs, avec le cœur. C’est ce qui fait notre force. Une grosse partie de notre gardien, dommage avec cette égalisation casquette… », regrettait-il toutefois.
Yann Le Strat, lui, pouvait souffler un grand coup : « C’est toujours délicat de jouer une équipe hiérarchiquement inférieure, mais félicitations à Vendœuvres. On a fait ce qu’il fallait après un gros recadrage pendant la pause. » Pour son équipe des SAI, direction les quarts de finale et un nouveau déplacement en Brenne, à Martizay-Mézières, le 22 avril prochain.
Mi-temps : 1-0. Spectateurs : 284 entrées payantes. Arbitre : M. Marchais. Buts : Guénais (17e) pour Vendœuvres ; Fauconnier (66e), Ndiaye (74e), Diop (87e) pour Issoudun. Avertissements : Barre (31e), Blin (70e) à Vendœuvres ; Bamba (40e) à Issoudun.

Commentaires

Aucun événement